On remplace la farine blanche par…

farine-blanche

A la farine de blé moderne et son cher gluten, cette farine blanche comme la neige…on l’a trouve partout, on dirait même qu’il n’y a qu’elle tellement elle domine le marché. Et pourtant, on trouve de très nombreuses farines quand on cherche un peu, et des farines bien meilleure pour vous et votre santé, des farines aux goûts différents, bref un nouvel horizon s’offre à vous !

Le pire dans tout ça, c’est qu’il n’y a rien de nouveau là dedans : on a juste oublié, par l’action indéniablement efficace de l’industrie agroalimentaire, que d’autres produits existaient et étaient consommés depuis des milliers d’années.

Alors faisons un tour d’horizon ensemble et commençons par y voir plus clair dans les différents types de farine de blé.

La farine de blé, c’est bien plus que la seule farine blanche ne vous y trompez pas !

Elle vient d’où la qualité de la farine de blé ? Du grain bien entendu. C’est dans l’enveloppe du grain de blé que l’on trouve les minéraux, les vitamines et les oligoéléments. Et donc plus la farine est complète, plus le chiffre qui suit le T est élevé donc, plus elle garde ses nutriments et apporte bienfait à votre organisme.

Les farines les plus intéressantes commencent à partir de la T80 on va dire. Dans les farines blanches du genre T45/T55, ne cherchez pas les nutriments, vous perdrez votre temps.

Si on résume les différents types :

 

T45: la farine T45 ou « farine blanche ». Plus d’écorce (de son), plus rien, on s’en sert pour les gâteaux, la pâtisserie…Une des raisons est bien sûr la haute teneur en gluten qui permet d’utiliser des machines industrielles sans que la pâte casse.

T55 : pas mieux que la T45, on s’en sert plutôt dans les viennoiseries. On passe aussi.

T65 : farine blanche sert davantage au pain blanc classique. Je l’utilise comme base pour mes pains, j’aime la mélanger avec une farine plus complète.

T80 : la farine T80 est également appelée farine bise.

Cette farine contient beaucoup de fibre. Le pain obtenu possède une couleur grise.

T110 : La T110, ou farine semi-complète, est aussi considérée comme farine bise : on retrouve la couleur grise.

 

T130 : La T130 ou farine complète.

La farine complète contient toutes les parties du grain de blé : le son (couche extérieure), l’endosperme (couche du milieu) et le germe (couche intérieure).

 

  • Le son est composé de fibres,  vitamines B, minéraux et protéines.
  • L’endosperme contient  des protéines et de petites quantités de vitamines B.
  • Le germe, quant à lui, est rempli de minéraux, vitamines B et vitamines E.

Des recherches ont mises en avant le fait qu’une consommation régulière de ce genre de pain était lié une réduction de plusieurs maladies dont les maladies cardiaques et le cancer, surtout le cancer du côlon.

T150 : La T150 est la farine la plus riche en fibres et en vitamines B.

La farine intégrale est obtenue par broyage du grain de blé complet (avec son enveloppe et son germe). Elle est plus riche en fibres et en vitamines B mais moins calorique que les autres farines. Elle donne une pâte plus foncée et qui lève moins vite . Elle donne des pains plus denses à la mie plus sucrée et savoureuse.

Mais pourquoi c’est pas bon le raffinage ?

 

Le raffinage consiste à enlever les enveloppes du grain de blé : on enlève le son et le blé perd ainsi sa couleur brune, il devient blanc. Du coup en conséquence, la valeur nutritionnelle est amoindrie voire nulle pour le pain blanc, et la valeur calorique est augmentée.

 

Plus de calories, moins de valeur nutritionnelle, un fort index glycémique voilà le secret du pain blanc

 

Ce qu’il faut savoir, c’est que les enveloppes sont riches en protéines, en fibres et en minéraux et oligo-éléments. On retrouve par exemple le magnésium,  le phosphore ou encore le calcium mais aussi les différentes vitamines B. Et donc par un jeu de chaises musicales, vous enlevez les enveloppes et donc des nutriments, résultat il le pourcentage d’amidon augmente : vous obtenez un pain a fort index glycémique.

Et pendant ce temps, on délaisse les céréales complètes, on associe farine et farine blanche traditionnelle sans se poser de question, tout ça grâce au miracle de l’industrie agroalimentaire.

Alors ne vous y trompez pas, les céréales complètes sont utilisées depuis bien longtemps. Depuis, la standardisation de la consommation est passé par là. Avant les années 60, le pain blanc n’existait pas, il n’y avait que du pain complet. Aujourd’hui, l’image de la France c’est la baguette, blanche bien entendu.

On a donc vu qu’il existe de nombreuses farines de blé autre que la farine blanche classique. Alors n’hésitez, faites des mélanges pour obtenir la texture qui vous convient le mieux mais vous l’aurez compris, privilégiez les farines les plus complètes possibles.

Mais ce n’est pas tout ! Il existe d’autres types de farines qu’il vous faut connaitre pour pouvoir réaliser des associations originales, des farines sans gluten si vous êtes allergiques, bref rendez-vous dans un prochain article !