Alors l’œuf ? On en mange ou pas ?

oeufs

On en entend de toutes les couleurs concernant les œufs : bon puis mauvais pour la santé, cholestérol ou non, faisons le point sur cet aliment incontournable de nos repas quotidiens.

Premier indice…on en mange depuis tout temps :

 

On a en effet retrouver des traces de consommations d’œufs d’oiseaux dés la préhistoire ! Des écrits historiques rapportent une l’homme consommait des œufs de poules en 1400 av. J.-C. A la célèbre époque des chasseurs cueilleurs, on retrouve une consommation d’œufs de canes, d’oies, de pintades, de pigeons, de cailles, d’autruches etc. Les hommes les gobés en complément des protéines animales obtenues avec la viande. 

 

De nombreux bienfaits…dus aux caroténoïdes :

 

Des caroténoïdes pour prévenir les cataractes et la dégénérescence maculaire…

à travers le jaune d’œuf qui contient notamment deux antioxydants de la famille des caroténoïdes (la lutéine et la zéaxanthine), caroténoïdes qui sont des précurseurs de la vitamine A.

 

Des caroténoïdes pour se protéger des maladies cardiovasculaires…

En plus de prévenir les maladies oculaires, les caroténoïdes citées juste avant permettraient de diminuer l’impact du cholestérol-LDL et donc de diminuer les risques d’obsturation des artères. Des études affirmant les bienfaits de l’œuf sont recensées à la fin de l’article.

Des caroténoïdes pour réduire le risque de certains cancers…dont le cancer du sein

Une étude de la Nurses’ Health Study a révélé qu’un apport en caroténoïdes réduirait le cancer du sein. Plus généralement, ils permettraient de réduire le risque de certains cancers par leur protection contre le développement de tumeurs.

 

 

L’œuf : un apport en protéines de qualité :

 

L’œuf est un aliment protéique d’excellente qualité : il contient 8 acides aminés dit essentiels, essentiels car l’organisme ne peut les synthétiser et doit donc les trouver dans l’alimentation. Les proportions des acides aminés sont en très bonne proportion : les nutritionnistes utilisent souvent la protéine de l’œuf comme référence.

L’œuf est donc une source importante de protéines et d’acides aminés. Ces protéines vont participer à la construction et à l’entretien des muscles, des tissus et des organes comme les muscles, la peau et les os. Comme vu précédemment, on sait que ce sont les protéines d’origine animale qui possèdent le plus d’acides aminés essentiels. Dans l’œuf, c’est principalement dans le blanc qu’elles se situent : on sait que dans un œuf de poule de 60 g, on va avoir 6,4 g à 7,0 g de protéines dont 3,3g à 4,0g dans le blanc.

Et ce fameux cholestérol ? C’est pas dangereux les œufs ?

 

Difficile de connaître la vérité absolue en la matière. Néanmoins, de nombreuses révélations et études tendent à démontrer de plus en plus que les problèmes de cholestérol liés à la consommation d’œufs notamment n’ont pas lieu d’être. La consommation d’œufs n’aurait qu’un très faible impact sur le niveau de cholestérol sanguin.

On notera tout de même que pour des personnes diabétiques, il est conseillé de réduire la consommation hebdomadaire. Pour le reste faites vous plaisir dans la mesure du raisonnable, choisissez des œufs sains et vous n’aurez pas de problème.

 

Comment on choisit les œufs ?

 

Aujourd’hui on trouve différents codes pour les œufs :

  • Code 0 = œuf bio
  • Code 1 = œuf plein-air
  • Code 2 = œuf au sol
  • Code 3 = œuf de batterie

Inutile de vous dire de privilégier les œufs Bio, où « au pire » des œufs en plein-air.

Un œuf Bio assure d’abris et de végétation sur le parcours extérieur, d’un nombre de poules limité, d’une alimentation bio à 90% minimum est donc symbolisé par le logo AB.

Un œuf de poule Bio contiendra donc davantage d’oméga-3 dans la mesure où elle pourra s’alimenter d’animaux comme les vers de terre par exemple. Une nourriture en graines de lin garantie des poules riches en oméga-3. Pour vous remémorez ce que sont les oméga-3.

 

On trouve aussi des catégories :

Catégorie A :

  • « Œufs frais » : qui a moins de 28 jours
  • « Œuf extra frais » : date de moins de 9 jours

Catégorie B :

  • destinés à l’industrie agro-alimentaire

Je vais donc éviter de vous montrer une vidéo sur les poules en batterie, production qui représente tout de même 90% de la production. Il est toujours un moment où l’on est responsable de savoir à qui on préfère donner son argent…

Vous noterez que tous les aliments contenant des œufs contiennent bien sûr des œufs en batterie : plats cuisinés, gâteaux et j’en passe…